L’intérêt de se faire opérer de la coiffe des rotateurs

coiffe des rotateurs

Dans la plupart des cas, ce sont les sportifs qui sont victimes d’une rupture de la coiffe des rotateurs. On cite surtout les tennismans et les basketteurs. Que ce soit une rupture traumatique ou dégénérative, se faire opérer de la coiffe des rotateurs est indispensable.

Quelles sont les causes d’une rupture de la coiffe des rotateurs ?

A priori, ce sont les gestes répétés ou prolongés avec les coudes décollés qui entraînent la rupture de la coiffe des rotateurs. Ces gestes répétitifs peuvent fatiguer les tendons et causent ainsi la déchirure. Par exemple, la rupture se produit quand le travail d’une personne consiste à nettoyer les vitres toute la journée. De même, elle peut aussi survenir aux gens qui font souvent des haltères dans une salle de gym. C’est aussi le cas d’un joueur de tennis qui entame les mêmes gestes à chaque entraînement. Cependant, ce traumatisme peut également apparaître à la suite d’une chute qui a atteint l’épaule. Par ailleurs, il convient aussi de savoir que les tendons ont tendance à se fatiguer au fil de l’âge. C’est pourquoi une rupture de la coiffe des rotateurs se produit souvent chez les personnes de plus de 50 ans. En principe, le médecin suggère souvent aux patients de se faire opérer de la coiffe des rotateurs.

Le déroulement d’une opération de la coiffe des rotateurs

Quand on a subi une rupture de la coiffe des rotateurs, le médecin commence par examiner l’ampleur de la déchirure. Pour avoir un diagnostic fiable et ne pas faire d’erreur, quelques examens médicaux seront effectués. Ici, on parle surtout de radiographie et IRM. Ainsi, on aura une idée précise sur la gravité de la rupture. On pourra connaître sa taille ainsi que l’importance de la rétraction. C’est aussi la meilleure manière de voir si une dégénérescence graisseuse s’est produite dans le muscle.

Plusieurs paramètres doivent être pris en compte pour administrer le traitement d’un patient. Il ne faut pas uniquement se référer à la gravité de la lésion, il est aussi important de prendre en compte l’âge du patient. Pour un jeune et sportif, une rééducation peut suffire à traiter la rupture. Mais parfois, il est utile de se faire opérer de la coiffe des rotateurs. Pour une opération chirurgicale, le chirurgien doit prévenir au préalable le patient des risques qu’il risque d’encourir. Il donne aussi des détails sur les mesures à prendre à la suite de l’opération. Parfois, il propose des traitements postopératoires afin de limiter les raideurs et bien préparer l’épaule à l’opération. Il faut savoir que l’opération de la coiffe des rotateurs doit obligatoirement se dérouler sous arthroscopie. Le principal objectif consiste à remettre la coiffe dans sa position d’origine. Cette opération est aussi nécessaire pour limiter l’apparition d’autres lésions comme le conflit osseux ou pathologie bicipitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *